Les eaux de vie

Distillées traditionnellement, nos eaux de vie sont très fruitées et recueillent toute l’intensité du fruit dont elles sont issues. Leur vieillissement leur donne une rondeur que vous apprécierez en les dégustant. Elles permettent des dégustations originales et des cocktails inédits.

Les conditions d’une bonne dégustation

Le verre : doit être fin, de forme « ballon » ou « tulipe » pour concentrer les arômes, on vérifiera qu’il n’a pas pris d’odeur parasite (produit de vaisselle, odeur de colle, de cire…). Il doit être bien brillant. Le verre peut être rafraîchi et soigneusement égoutté.

Le service : en très petites quantités (1 à 2 cl). Le digestif est la dernière touche aromatique d’un bon repas.
 
Frappée ou chambrée? Il existe plusieurs façons de déguster les eaux de vie de fruits. L’eau de vie peut être servie rafraîchie, on adoucit ainsi la perception de l’alcool, l’impression de fraîcheur est particulièrement agréable et, chambrée, l’eau de vie paraît beaucoup plus ouverte, toutes les facettes de son arôme s’expriment pleinement (les défauts aussi!!).

 Le principe est le suivant :

Fruits à pépins : Framboise, Poire William, baies sauvages (Mûre, Sureau, Myrtille…) : Ces eaux de vie se dégustent fraîches, à 6-8°, dans un verre frappé, c’est-à-dire que l’on rafraîchi le verre avec deux glaçons que l’on fait tournoyer dans le verre. Dès que les parois sont recouvertes de buée, le verre est « frappé ». Une fois les glaçons éliminés, vous pouvez versez l’eau de vie puis la déguster.


Fruits à noyaux : Mirabelle, Prune, Kirsch,… Ces eaux de vie se dégustent plutôt chambrée ou bien encore dans une tasse à café encore tiède.

Certaines eaux de vie comme la Framboise et la Poire William se dégustent plutôt jeunes dans un délai de deux ans après la mise en bouteille.

Conservation

D’une manière générale, l’eau de vie n’aime pas la lumière. Il est donc préférable de la conserver au frais à l’abri de la lumière. Il ne faut jamais coucher les bouteilles.

 

 

l'abus d'alcool est dangereux pour la santé - A consommer avec modération

  • Eau de vie de Mirabelle

    Le fruit d’or de la Lorraine nous a donné une eau de vie toute en souplesse et en finesse. Vieillie sous grenier, elle exhale son parfum enivrant.


    Se consomme chambrée.
    Les 3 M

    Ingrédients pour 1 personne

    *2 cl de eau-de-vie de mirabelles
    *2 cl de marsala à l'orange
    *2 cl de martini blanc
    Réalisez la recette "3M" au shaker .
    • Frapper tous les ingrédients...
    • Servir dans un verre de type "verre à martini".

    • Parfait avec une mirabelles en bocal de chez Paul Devoille

  • Eau de vie Kirsch

    Le kirsch de Fougerolles a obtenu son appellation d'origine contrôlée par le décret n° 2010-453 du 3 mai 2010 publié dans le Journal officiel de la République française n° 0104 du 5 mai 20101, 41 ans après la première demande. Le Kirsch de Fougerolles devient la première eau-de-vie de fruits à noyau à obtenir une AOC en France.
    KIRSCH = EAU DE CERISE : eau de vie traditionnelle dont les origines remontent au XVIè siècle. L’eau de cerise est une eau de vie franche et virile. Son léger goût de noyau en fait un digestif apprécié.

    Se consomme chambré, ou même comme nos anciens : au fond de la tasse de café. Excellent pour les desserts et la pâtisserie.
    Utilisation dans la fondue au fromage.

    1. Cocktail PECHE ORIGINEL

    *Crème de Pèche 3 cl
    * Kirsch 2 cl
    *Crémant ou Champagne

    2. Sourire d'ange

    Ingrédients pour 1 personne

    *3 cl de vodka
    *3 cl de triple sec (cointreau, grand marnier)
    *3 cl de kirsch
    *1 cl de sirop de grenadine

    Préparation
    • Réalisez la recette "Sourire d'ange" au shaker .
    • Remplir un shaker à moitié de glaçons et y frapper les ingrédients... servir et consommer de suite !
    • Servir dans un verre de type "coupe".
    • Décor: Décorer d'une cerise au kirsch au fond du verre.

  • Eau de vie Fleur de Bouillon Blanc

    Le bouillon blanc est une grande plante bisannuelle.nous le connaissons sous des noms communs, tels que: bouillon blanc, Molène, Molène bouillon-blanc, Herbe de saint Fiacre, Cierge de Notre-Dame, Bonhomme, Oreille de Saint-Cloud, Queue de Loup,...
    Les fleurs du bouillon blanc font partie des sept fleurs pectorales : coquelicot , guimauve , mauve , pied-de-chat, tussilage et violette.
    C'est une tige florale, haute de plus de deux mètres parfois, se couvrant en été d'une multitude de fleurs jaunes qui éclosent le matin pour se faner dans la journée. Elles sont remplacées le lendemain par une nouvelle série et cela pendant des semaines. Il faut donc cueillir tous les matins à la fraîche!

    Son nez est très floral et inédit. C'est une spécialité rare.

  • Eau de vie Myrtille

  • Eau de vie Bourgeon de Sapin

    Cette Eau-de-vie laisse découvrir au nez des senteurs très riches de bois. Dégustation : Elle se consomme en digestif dans un verre glacé après un repas de gibier.

Coq au Riesling flambé à l’eau de vie de Mirabelle

Ingrédients

(Pour 6/8 personnes)
- 1 coq bien charnu
- beurre
- 4 oignons
- sel


- 4 carottes
- poivre
- 4 cl d’EDV de Mirabelle
- 1 c à s de farine
- 2 verres de riesling

Préparation

Dans une cocotte, faire revenir les oignons émincés et les carottes coupées en rondelles dans du beurre. Les réserver.
Faire dorer les morceaux de coq, saler et poivrer. Flamber à l’eau de vie de Mirabelle
Ajouter les oignons et les carottes et une cuillère rase de farine. Bien faire prendre la couleur.
Verser deux verres de Riesling et laisser mijoter doucement une bonne heure.

 

 

Les truffes aux biscuits roses et au Kirsch

Une nouvelle recette de truffes aujourd’hui : les truffes aux biscuits roses et au Kirsch.
Elles sont très jolies et décoreront très bien vos tables de fêtes.

Ingrédients pour environ 15 truffes roses :

  • 25 g de sucre + 25 g (pour le sirop)
  • 5 cl d’eau
  • 9 biscuits roses de Reims
  • 30 g de poudre d’amandes
  • 1 cs de miel
  • 5 cl de kirsch

Marche à suivre :

  1. Réaliser un sirop en mélangeant les 5 cl d’eau avec 25 g de sucre dans une casserole. Faire bouillir une minute (le mélange doit être sirupeux) et réserver.
  2. Mixer 3 biscuits roses et réserver dans une tasse.
  3. Mixer le reste des biscuits roses (6) avec la poudre d’amandes et les 25 g restants de sucre.
  4. Ajouter le miel, le Kirsch et le sirop de sucre. Mixer jusqu’à obtenir une pâte homogène.
  5. Mettre au frais une vingtaine de minutes.
  6. Faire des petites boules de pâte dans vos paumes de mains. Rouler chaque boule dans la poudre de biscuits roses.
  7. Laisser un peu sécher avant de vous régaler.

Bonne dégustation !

Magrets de canard, sauce aux cerises et au kirsch

Plat pour un réveillon. Un petit plat festif et très facile accompagné d’une purée de cèleri et de petits sapins de Noël en pommes de terre. Pour les sapins, découpez des étoiles de plusieurs grandeurs dans des tranches de pommes de terre et les cuire comme des frites (belges évidemment en 2 cuissons). Il suffit alors de les superposer en sapins. Avec les chutes, j’ai préparé la purée au céleri rave. De plus on peut tout préparer à l'avance (voir Organisation).

INGREDIENTS : 6 personnes

3 magrets de canard 

1 bocal de cerises du Nord (ou griottes)

50 ml de kirsch

Sel, poivre

PREPARATION :

Dessiner des croisillons sur le côté peau du magret, il ne faut pas entailler la chair, juste la graisse.

Mettre à cuire le magret, côté peau, dans une poêle sans matière grasse. Commencer la cuisson à feu doux pour faire fondre la graisse. Vider régulièrement la graisse. Augmenter le feu pour que la peau soit bien croustillante. Saler et poivrer et retourner le magret et cuire l'autre face pendant 5 minutes. Oter le magret de la poêle et jeter de nouveau la graisse. Garder le magret sous une feuille d’alu. Verser 2 càs de sucre dans la poêle et laisser caraméliser. Déglacer la poêle avec le kirsch et le sirop des cerises. Laisser réduire un peu, ajouter les cerises et lier si nécessaire avec un peu de maïzena. Enfourner le magret dans un four préchauffé à 200°C.  Servir aussitôt le magret tranché et la sauce ainsi que les accompagnements.

ORGANISATION :

Vous pouvez tout préparer à l’avance. Au moment de servir, il suffira de réchauffer la sauce et d’enfourner le magret dans le four préchauffé à 200°C.