• Sirop de sureau

    Les fleurs de sureau, vous connaissez ? Ces ombelles très odorantes sont en fleurs à partir du mois de mai. Elles parfument agréablement nos balades à la campagne mais également nos boissons. Profitez d’une balade pour cueillir ces ombelles et profiter du parfum de ces plantes sauvages dans un sirop.

    PRINCIPES ACTIFS
    Les fleurs de sureau ont une forte teneur en acides phénoliques, en flavonoïdes, qui sont des antioxydants, en huiles essentielles ainsi qu'en minéraux. Les baies sont, elles, gorgées de vitamines de type A, C et B6. Elles contiennent également une remarquable concentration en fer, flavonoïdes et caroténoïdes, acides aminés et tanins.


    http://www.doctissimo.fr/html/sante/phytotherapie/plante-medicinale/sureau.htm





  • Sirop d'eglantine(Cynorhodon)

    Utilisation Immunostimulant (indiqué par exemple en cas de syndrome grippal ou refroidissement, car riche en vitamine C).
    Comment profiter des bienfaits du cynorrhodon
    L'usage thérapeutique du fruit de l'églantier est très ancien en Europe et Amérique. C'est un tonifiant qui protégera des coups de froid pendant l'hiver.
    Les baies de cynorrhodon se récoltent à l'état sauvage dans les haies bocagères. Christian Busser, docteur en pharmacie et en ethnologie, s'intéresse à la médecine populaire. Les vertus de l'églantier sont connues depuis longtemps. C'est un des principaux arbustes fournisseurs de vitamine C en Europe. Ses fruits se récoltent avant les gelées pour mieux les conserver ou blets, ramollis par l'effet du gel. Il faut retirer le poil à gratter qui entoure les graines à l'intérieur de la baie car il est irritant pour les intestins. Dans les préparations, le jus est finement filtré.

    Remède
    Le cynorrhondon est riche en vitamine C, antioxydants et minéraux. Utilisé sous forme de tisane, de jus, de confiture ou de sirop, il aide à lutter contre les états grippaux.
    Prendre 2 à 4 cuillerées à café par jour de sirop ou de confiture comme préventif contre les refroidissements hivernaux durant les périodes à risque ou quand on est entouré de personnes grippées.
    En décoction ou infusion, mettre 2 à 6 fruits entiers pour un verre de tisane. La décoction consiste à monter à ébullition de l'eau froide avec les fruits, puis à faire bouillir pendant quelques minutes, alors que dans l'infusion, les fruits sont ébouillantés.
    Mélangé à de la viande séchée, le cynorrhodon broyé était employé comme aliment de survie en hiver par les Amérindiens.

    École de santé naturelle : www.plantasante.fr
    La Ferme du bien-être : http://gaec-fermedubienetre.fr/



    https://www.creapharma.ch/sirop-cynorhodon.htm

  • Sirop de gentiane(racine)

    La gentiane (Gentiana lutea, Gentianacée) était déjà utilisée et très populaire dans l’Antiquité, notamment pour ses vertus energisantes. La gentiane regorge de vertus pour votre santé, c’est l’une des plantes les plus utilisées en phytothérapie. Vous apprécierez notamment ses effets tonique pour votre bien être, curatifs contre les maux d’estomac, et son efficacité contre les coliques ou encore pour lutter contre l’asthénie.
    https://therapeutesmagazine.com/gentiane/

  • Sirop de sapin

    Sirop de sapin fabriqué avec l'huile essentielle de sapin des Vosges extraite par nos soins et du sucre bio de canne.
    – Les bourgeons de sapin ou turions utilisés par la médecine sont en fait les bourgeons du pin sylvestre appelés aussi Pin Sauvage. Ils possèdent des propriétés antiseptiques et expectorantes connues de tous. Ils sont employés dans les catarrhes bronchiques, la grippe, les rhumes rebelles, et les affections pulmonaires chroniques. Leur usage est vaste (rhumes, grippe, inflammation de la vessie, rhumatismes, goutte, affections dermatologiques) mais ils sont principalement utilisés pour le traitement des maladies respiratoires.

    http://pharmelia.com/le-sapin-un-arbre-aux-milles-vertus

  • Sirop de Cassidou(Cassis et myrtille)


    Le bouillon-blanc est l'une des plantes médicinales les plus recommandées pour lutter contre la toux et certaines affections respiratoires, telles que les bronchites, les trachéites ou les laryngites. Parfois appelée molène, elle présente, également, des propriétés apaisantes et anti-inflammatoires qui agissent sur les maux de gorge et les maux de ventre. En application externe, le bouillon-blanc calme les irritations cutanées et buccales, ainsi que la douleur et l'inconfort liés aux hémorroïdes.



    http://www.doctissimo.fr/html/sante/phytotherapie/plante-medicinale/bouillon-blanc.htm